Free Access
This article has a note: [note]

Issue
Radioprotection
Volume 54, Number 1, January-March 2019
Page(s) 21 - 30
DOI https://doi.org/10.1051/radiopro/2019003
Published online 12 March 2019
  • ASN. 2008. Guide d’auto-évaluation des risques encourus par les patients en radiothérapie externe. Guide ASN no 4 (ASN/DIS/2008-186). [Google Scholar]
  • Baker DP et al. 2006. Teamwork as an essential component of high-reliability organisations. Health Res. Edu. Trust 41(4): 1576–1598. [Google Scholar]
  • Barbier JM, Durand M. 2003. L’activité : un objet intégrateur pour les sciences sociales ? Dans : Recherche & Formation, No 42. L’analyse de l’activité. Approches situées, pp. 99–117. Disponible sur http://www.persee.fr/doc/refor_0988-1824_2003_num_42_1_1831. [Google Scholar]
  • Bourrier M. 1999. Le nucléaire à l’épreuve de l’organisation. Paris : Presses Universitaires de France. [Google Scholar]
  • Cadet B, Kouabenan R. 2005. Évaluer et modéliser les risques : apports et limites de différents paradigmes dans le diagnostic de sécurité. Le travail humain 68: 7–35. [Google Scholar]
  • Carroll JS, Fahlbruch B. 2011. The gift of failure: New approaches to analyzing and learning from events and near-misses. Honoring the contributions of Bernhard Wilpert. Saf. Sci. 49: 1–4. [Google Scholar]
  • Casse C. 2015. Concevoir un dispositif de retour d’expérience intégrant l’activité réflexive collective : un enjeu de sécurité dans les tunnels routiers. Thèse de doctorat en ergonomie. Paris : Conservatoire National des Arts et Métiers, soutenue le 12 novembre 2015, 341 p. [Google Scholar]
  • Clot Y. 2007. De l’analyse des pratiques au développement des métiers. Éducation et didactique [En ligne], vol. 1, no 1, avril 2007, mis en ligne le 01 avril 2009, Disponible sur http://educationdidactique.revues.org/106 (consulté le 30 septembre 2016). [Google Scholar]
  • Clot Y. 2008. Travail et pouvoir d’agir. Paris : PUF. [Google Scholar]
  • Clot Y. 2010. Le Travail à cœur, pour en finir avec les risques psychosociaux. Paris : La Découverte. [Google Scholar]
  • Clot Y, Simonet P. 2015. Pouvoirs d’agir et marges de manœuvre. Le travail humain 78(1): 31–52. [Google Scholar]
  • Conjard P, Journoud S. 2013. Ouvrir des espaces de discussion pour manager le travail. Management & avenir 63: 81–97. [CrossRef] [Google Scholar]
  • Coppieters Y et al. 2004. Évaluation des risques, une approche pluridisciplinaire en santé publique. Environnement, risques & santé 3(1): 45–52. [Google Scholar]
  • Coutarel F. 2004. La prévention des troubles musculo-squelettiques en conception : quelles marges de manœuvre pour le déploiement de l’activité ? Anthropologie sociale et ethnologie. Université Victor Segalen-Bordeaux II, Français. [Google Scholar]
  • Coutarel F. 2005. Développer les marges de manœuvre et évaluer nos interventions pour faire face aux TMS : quelles conditions à une prévention durable ? 40e Congrès de la SELF, France, pp. 132–139. [Google Scholar]
  • Coutarel F et al. 2015. Marge de manœuvre situationnelle et pouvoir d’agir : des concepts à l’intervention ergonomique. Le travail humain 78(1): 9–29. [Google Scholar]
  • Cuvelier L. 2011. De la gestion des risques à la gestion des ressources de l’activité. Étude de la résilience en anesthésie pédiatrique. Thèse de doctorat en ergonomie, Paris : Conservatoire National des Arts et Métiers, soutenue le 06-06-2011, 262 p. [Google Scholar]
  • Daniellou F. 1992. Le statut de la pratique et des connaissances en ergonomie. Thèse d’habilitation. Université de Toulouse. [Google Scholar]
  • De Terssac G. 2003. La théorie de la régulation sociale : repères pour un débat. Dans : La théorie de la régulation sociale de JD Reynaud : débats et prolongements (G. De Terssac, Ed.), 448 p. Paris : La Découverte. [Google Scholar]
  • Dejours C. 2006. Évaluation et institution en psychanalyse. Revue française de psychanalyse 70: 947–959. [CrossRef] [Google Scholar]
  • Detchessahar M. 2001. Le « dire » et le « faire » : contribution à l’étude des nouvelles formes d’organisation. Revue de gestion des ressources humaines 39: 43–56. [Google Scholar]
  • Detchessahar M. 2011. Santé au travail. Quand le management n’est pas le problème, mais la solution. Revue française de gestion 214(5): 89–105. [CrossRef] [Google Scholar]
  • Guérin F et al. 1997. Comprendre le travail pour le transformer. La pratique de l’ergonomie. Lyon : ANACT. [Google Scholar]
  • Hollnagel E. 2014. Safety I and Safety II: The past and the future of safety management. Dorchester: Dorset Press. [Google Scholar]
  • Hubault F. 2004. Travailler, une expérience quotidienne du risque ? Séminaire Paris 1, 19–23 mai, 2003. Toulouse : Octarès Editions. [Google Scholar]
  • Jouanneaux M. 2004. La vitalité au travail permet la maîtrise des situations à risques. Dans : Travailler, une expérience quotidienne du risque (F. Hubault, Ed.), pp. 67–84. Paris : Octarès Editions. [Google Scholar]
  • Leplat J. 1996. Quelques aspects de la complexité en ergonomie. Dans : L’ergonomie en quête de ses principes. Débats épistémologiques (F. Daniellou, Ed.), pp. 57–76. Paris : Octarès Editions. [Google Scholar]
  • Leplat J. 2003. Questions autour de la notion de risque. Dans : Les risques professionnels : évolution des approches. Nouvelles perspectives (D.R. Kouabénan, M. Dubois, Eds.), pp. 37–52. Toulouse : Octarès Editions. [Google Scholar]
  • Magne L, Vasseur D. 2006. Risques industriels – Complexité, incertitude et décision : une approche interdisciplinaire. Paris : Lavoisier. [Google Scholar]
  • Nascimento A. 2009. Produire la santé, produire la sécurité : développer une culture collective de sécurité en radiothérapie. Thèse de doctorat en ergonomie. Paris : Conservatoire National des Arts et Métiers, soutenue le 25 novembre 2009, 209 p. [Google Scholar]
  • Osario C, Clot Y. 2010. L’analyse collective des accidents du travail : une méthode d’analyse pour intégrer la dimension subjective et développer le genre professionnel. Activités revue électronique 7: 28–41. [Google Scholar]
  • Petit J, Dugué B. 2011. L’intervention ergonomique sur les risques psychosociaux dans les organisations : enjeux théoriques et méthodologiques. Le travail humain 74(4): 391–409. [Google Scholar]
  • Planchette G. 2012. Vous avez dit complexe ! Perspectives pour la maîtrise des risques. Congrès de Maîtrise des Risques et de Sûreté de Fonctionnement, 16–18 octobre, 2012, Tours. [Google Scholar]
  • Rocha R. 2014. Du silence organisationnel au développement de débat structuré sur le travail : les effets sur la sécurité et sur l’organisation. Thèse de doctorat en ergonomie. Université de Bordeaux, soutenue le 21 novembre 2014, 214 p. [Google Scholar]
  • Schöbel M, Manzey D. 2011. Subjective theories of organizing and learning from events. Saf. Sci. 49: 47–54. [Google Scholar]
  • Stroumza K. 2013. Construction d’un espace de parole à l’aide de l’analyse de l’activité dans une formation initiale en travail social. Pensée plurielle 32: 9–24. [CrossRef] [Google Scholar]
  • Thellier S. 2017. Approche ergonomique de l’analyse des risques en radiothérapie : de l’analyse des modes de défaillances à la mise en discussion des modes de réussite. Thèse de doctorat en ergonomie. Paris : Conservatoire National des Arts et Métiers, soutenue le 12 décembre 2017. Disponible sur https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01740162/document. [Google Scholar]
  • Thellier S. 2019. Analyse des risques en radiothérapie : forces et faiblesses de la méthode AMDEC (partie 1). Radioprotection 54(1): 11–19. [EDP Sciences] [Google Scholar]
  • Vézina N. 2001. La pratique de l’ergonomie face aux TMS : ouverture à l’interdisciplinarité. Dans : Comptes rendus du congrès SELF-ACE 2001, vol. 1, pp. 44–60. [Google Scholar]
  • Vincent C, Amalberti R. 2016. Safer Healthcare – Stratégies for the real world. New York, NY: Springer International Publishing. [CrossRef] [Google Scholar]

Current usage metrics show cumulative count of Article Views (full-text article views including HTML views, PDF and ePub downloads, according to the available data) and Abstracts Views on Vision4Press platform.

Data correspond to usage on the plateform after 2015. The current usage metrics is available 48-96 hours after online publication and is updated daily on week days.

Initial download of the metrics may take a while.