Accès gratuit
Numéro
Radioprotection
Volume 55, Numéro 3, Juillet - Septembre 2020
Page(s) 163 - 163
DOI https://doi.org/10.1051/radiopro/2020057
Publié en ligne 29 juillet 2020

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris récemment le décès de notre collègue et ami Philippe Bérard. Cette disparition brutale est choquante, incompréhensible, et laisse une impression de vide immense. Nous pensons en premier lieu à sa famille et à ses proches, à qui nous adressons nos condoléances les plus sincères et notre soutien chaleureux en ces moments douloureux.

Philippe a fait toute sa carrière à l’IRSN et au CEA dans le domaine de la radiotoxicologie et de la dosimétrie interne, en abordant toutes les différentes facettes de cette spécialité, que ce soit la modélisation, la mesure sur des échantillons biologiques et sur l’homme (l’anthroporadiamétrie) le calcul de la dose interne et le traitement des contaminations (la décorporation des radionucléides). Ses compétences scientifiques et techniques étaient unanimement reconnues et se sont traduites par sa participation active et animation de nombreux groupes de travail nationaux et internationaux. Nous citerons le GT8 Uranium, le GT MEDOR, DTPA I et II, le GPRADE, mais aussi les groupes internationaux comme les groupes ISO, CIPR et AIEA, sa participation à des panels d’experts de l’AIEA, du CIRC, de l’UNSCEAR et bien d’autres. Ses compétences étaient également mises au service de la transmission du savoir au travers de ses nombreuses activités d’enseignement à l’INSTN, qui ont conduit à sa nomination de maître de conférences de l’INSTN.

Philippe était très impliqué dans la vie de la Société Française de Radioprotection (SFRP). Membre du comité de lecture depuis 2004, il a mis ses compétences au service de notre journal ; infatigable relecteur à l’œil acéré mais toujours bienveillant des manuscrits reçus. Il a également participé bien souvent aux comités de programme du congrès annuel de la SFRP, avec cette même pertinence dans les propos et cette même gentillesse.

Philippe était un homme d’une grande humanité, discret, fidèle, attentif aux autres, aimant transmettre son savoir. C’est un grand professionnel de la radioprotection qui nous a quittés, apprécié par de nombreux collègues qui ont tenu à travers cet hommage témoigner de leur tristesse et de leur affection :

« C’est la perte d’un excellent camarade qui nous a toujours apporté ses compétences et sa gentillesse. »

« Nous perdons là une bien belle âme et un ami fidèle et fiable. Sa gentillesse et sa bienveillance vont beaucoup nous manquer. »

« Un collègue d’une solidité sans faille, prêt à aider et faire part de ses connaissances. Et puis, il était surtout quelqu’un d’une grande gentillesse, délicatesse et d’une grande humanité. » 

Que dire de plus ? Sa haute silhouette se promenant dans les couloirs du congrès de la SFRP nous manquera cruellement.


© SFRP, 2020

Les statistiques affichées correspondent au cumul d'une part des vues des résumés de l'article et d'autre part des vues et téléchargements de l'article plein-texte (PDF, Full-HTML, ePub... selon les formats disponibles) sur la platefome Vision4Press.

Les statistiques sont disponibles avec un délai de 48 à 96 heures et sont mises à jour quotidiennement en semaine.

Le chargement des statistiques peut être long.