Accès gratuit
Numéro
Radioprotection
Volume 55, Numéro 2, April - June 2020
Page(s) 77 - 77
DOI https://doi.org/10.1051/radiopro/2020045
Publié en ligne 30 juin 2020

Le Professeur Jean CHAVAUDRA nous a quittés le 2 avril 2020. Né en 1938 à Paris, il a consacré sa vie à la physique médicale. Titulaire d’un diplôme d’ingénieur de l’École Nationale Supérieure d’Électricité en 1962, il entre l’année suivante à l’Institut Gustave Roussy à Villejuif où Madame Andrée DUTREIX le convainc de se consacrer à ses cotés à la carrière de physicien d’hôpital. Après y avoir préparé un DEA de radiobiologie puis un doctorat ès Sciences sur l’influence des variations de l’ozone atmosphérique sur les effets biologiques des rayonnements UV solaires, il poursuit une carrière de physicien médical entre autres aux cotés des Professeurs Maurice TUBIANA, Andrée et Jean DUTREIX. Sous leur impulsion, il contribuera activement au développement de la spécialité de Physicien Médical en France ainsi qu’à la mise en place, en 1970, de l’enseignement correspondant sous l’égide à l’époque de l’Université Paris XI et l’Université Paul Sabatier de Toulouse représentée par le Professeur Daniel BLANC. Longtemps adjoint de Madame Andrée DUTREIX, il prend sa succession à la tête du service de physique de l’IGR en 1988, service qu’il dirigera jusqu’à son départ en 2003.

Durant toutes ces années, il a non seulement participé à de nombreux travaux scientifiques en radiothérapie et radiobiologie mais a aussi contribué à développer la physique médicale en imagerie et plus particulièrement en radiologie. Il s’est également beaucoup impliqué dans la métrologie des rayonnements ionisants.

Son action dans ces différents domaines s’est traduite par de multiples publications et ouvrages scientifiques et une carrière de renommée internationale qui l’a propulsé vers un rôle d’Expert, notamment auprès du Bureau National de Métrologie, du CEA, de l’Académie des Sciences, de l’Académie des Technologies, de l’IAEA et de la Commission Internationale des Grandeurs et Unités Radiologiques (ICRU).

Parallèlement à cette carrière de Physicien Médical, il a consacré une partie significative de son temps à l’enseignement universitaire en France et à l’étranger. Il fut nommé successivement assistant à la faculté de médecine de Paris Sud en 1969, chargé d’enseignement en 1985, professeur associé des universités en 1987 et professeur en 1995 à l’Institut des Sciences et Techniques Nucléaires de Saclay. Il fut l’artisan du rapprochement avec cet institut pour faire évoluer la formation de la physique médicale vers le diplôme de qualification en Physique Radiologique et Médicale (DQPRM) dont il assura la direction de sa création en 1997 jusqu’en 2003.

Reconnu pour ses qualités scientifiques, Jean CHAVAUDRA était également très apprécié pour ses qualités humaines et sa culture. Toujours disponible et d’humeur égale, c’était un plaisir d’échanger avec lui sur tous les sujets y compris en dehors du cadre professionnel.

La physique médicale perd un grand serviteur, domaine auquel il avait consacré sa vie. La SFRP adresse à son épouse Nicole et à sa famille ses condoléances les plus sincères.

Cite this article as: Aubert B. 2020. Hommage à Jean Chavaudra (1938–2020). Radioprotection 55(2): 77


© SFRP, 2020

Les statistiques affichées correspondent au cumul d'une part des vues des résumés de l'article et d'autre part des vues et téléchargements de l'article plein-texte (PDF, Full-HTML, ePub... selon les formats disponibles) sur la platefome Vision4Press.

Les statistiques sont disponibles avec un délai de 48 à 96 heures et sont mises à jour quotidiennement en semaine.

Le chargement des statistiques peut être long.